• J
    -

Les actualités

Etats généraux de l’alimentation : agriculteurs, industriels et distributeurs condamnés à s’entendre

C'est peut-être le moment d'enterrer la hache de guerre et de regarder vers l'avenir. Distributeurs, industriels et agriculteurs se retrouvent ce jeudi à Bercy pour le lancement des états généraux de l'alimentation avec la volonté affichée de pacifier des relations ébranlées par une longue série de crises, sur fond de guerre des prix. Cette pression sur les étiquettes érode les marges de tous les acteurs alors que les revenus des producteurs sont déjà affectés par le détricotage de la politique agricole commune (PAC) et l'entrée sur le grand marché mondial des cours aux incessantes fluctuations (blé, lait, viande...). A cela se sont ajoutés les aléas climatiques et les crises sanitaires (influenza aviaire...). Au final, la production agricole française a perdu environ 5 milliards d'euros depuis 2014, à 70 milliards. Quant aux agriculteurs, la moitié gagnait moins de 350 euros par mois en 2016..
 

Lire la suite Par Lesechos.fr